L’homme à la carabine

Où c’est que j’ai mis mon flingue ?

  • Revoilà le Pécherot que j’aime bien : un peu d’André Breton, beaucoup de Léo Malet et le drapeau noir planté sur la couverture crème de la NRF. Ce roman-esquisse reconstitue le parcours violent de la bande à Bonnot, en s’attachant particulièrement à la figure de « l’homme à la Winchester », René Souby. Ce petit poucet rêveur aux poumons mités égrainait dans sa courses des balles. Pour flinguer, le bouquin défouraille sévère. La France bourgeoise de 1913 est décrite comme une machine à fabriquer une multitude d’esclaves au profit de quelques-uns. Vivre vite et tout, tout de suite, c’est le crédo (façon de parler) de la bande à la De Dion-Bouton. Pécherot puise ses références chez les porteurs de drapeaux anarchistes Couté, Brassens, Vallès, Zola, Ferré … Il a, pour décrire cette bande de trompe-la-mort, un style lyrique non exempt parfois d’un sentimentalisme de chanson à deux sous. C’est un bouquin sépia comme dans le début de Butch Cassidy et le Kid. Mais, dans les clichés écaillés qui illustrent le livre, on voit luire dans les yeux de ces gamins d’hier les fulgurances rouges et noires des colères d’aujourd’hui. C’est un livre qui incite nos classes dirigeantes à gaffer le populo : si le « abracadabrantesque » rimbaldien peut faire reculer la justice, la définition de Breton « L’acte surréaliste le plus simple consiste, revolvers aux poings, à descendre dans la rue et à tirer au hasard, tant qu’on peut, dans la foule » pourrait  à son tour faire la une. En cette époque où l’image est reine, il ne faut pas sous-estimer le pouvoir des mots, surtout quand ils sont poétiques.
  • A. Caron

Ce contenu a été publié dans Littérature française, avec comme mot(s)-clé(s) , , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Une réponse à L’homme à la carabine

  1. kyrn dit :

    Pécherot est une plume légère qui obscurcit les zones d’ombre afin de nous les rendre plus visibles

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *